Ils soutiennent, ils témoignent

Ils soutiennent, ils témoignent !

« J’ai repris une société au sud d’Orléans il y a quatre ans. Je ne connaissais pas du tout cette ville, ni la région. J’en avais pourtant une image a priori, pas grand-chose à voir avec ce que j’y vis au jour le jour. C’est aujourd’hui ma ville d’adoption et de cœur. Nous y sommes très heureux. Il y a une dynamique forte, avec un savant mélange de nouveautés et d’aspects plus traditionnels dans l’activité économique, et une vraie qualité de vie.
Je souhaiterais donc mettre la GOM, pour faire connaître à l’extérieur que cette ville recèle et offre réellement, et la conduire à la place qu’elle mérite : une métropole dynamique et attrayante, idéalement située, véritable moteur pour les différents territoires de la Région. »

Olivier de Bussac, président, PANIBOIS

« Capitale régionale, moteur économique et social du Centre Val de Loire, le Grand Orléans mérite d’accéder au statut de Métropole. En parallèle aux démarches que mènent les politiques, la mobilisation des patrons fait sens, pour que les entreprises et tous leurs salariés puissent encore mieux vivre le territoire et y développer des projets. Au-delà de la démarche pour la Métropole, mettons aussi la GOM pour démultiplier ensemble l’animation économique et sociale du territoire »

Xavier Beulin, président du CESER

« Nous sommes une des rares régions à ne pas être fusionnées avec une autre. Le Grand Orléans Métropole permettra de pallier au manque de visibilité dont bénéficieront les régions plus importantes.
D’ailleurs, depuis quelques années, Orléans s’inscrit dans une stratégie presque naturelle de métropolisation. Et, celle-ci se développe entre autre grâce à la proximité de Paris et cette visibilité peut être accentuée avec la Beauce et la Sologne. Mais déjà  nos acquis pour G.O.M  sont nombreux : un patrimoine architectural intéressant (72% des touristes viennent en France pour notre beau patrimoine), une reconnaissance internationale de la cosmétique, mais aussi  des atouts économiques pour l’agriculture, la recherche, la santé…
Cette collectivité moderne amplifiera la dynamique amorcée et permettra à l’action publique d’être plus efficace, plus rapide et plus cohérente. Elle donnera le rayonnement nécessaire pour que  ce territoire se développe avec de grands et beaux projets.

Alors ne GOMmons pas ce qui a été fait mais mettons la GOM pour l’amplifier ! »

Christophe Villemain, Président Groupe Villemain

« Orléanais d’adoption, comme nombre d’entre nous, j’aime ma ville et son territoire. Je suis fier de son rayonnement économique, culturel et sportif . Et quand il s’agit de promouvoir Orléans au rang de métropole, je suis prêt à mettre la GOM.  Contribuer à faire accéder le territoire d’Orléans à un niveau de Métropole est pour moi une mission d’une grande importance. Créer notre Métropole nous permettra de déployer efficacement et complètement toutes les fortes potentialités de notre territoire et ce en lançant une dynamique dans tous les domaines clés du monde d’aujourd’hui comme l’économie, la santé, les transports, la recherche et les nouvelles technologies, l’Éducation, l’écologie et notre cadre de vie. Pour cela, mettons la GOM ! »

Jean-Baptiste Attencourt, dirigeant Les Festins de Sologne

« Le commerce orléanais n’a pas la force économique qu’il devrait avoir…alors qu’Orléans doit et peut devenir un modèle urbain pour renforcer le rayonnement du territoire, symbole d’équilibre de la vie citadine et périphérique. Mise en place de circuits patrimoniaux et commerciaux,  de séquences de rues, plan de végétalisation de la ville, amélioration et densification de l’habitat, plan d’accueil des touristes, formation des commerçants pour en faire des ambassadeurs de notre territoire… : les pistes d’action sont nombreuses pour rendre Orléans plus lisible.
Le Grand Orléans Métropole permettrait de démultiplier notre pouvoir d’attraction, de véhiculer une image forte pour attirer de belles  enseignes et renforcer ainsi le cœur historique et commercial du centre-ville. »

Elisa Pinault, Présidente des Vitrines d’Orléans

« Le développement économique et social est intimement lié aux territoires. Au sein de la région Centre Val de Loire, le Grand Orléans dispose de forts atouts : diversité économique, disponibilités de ressources naturelles et foncières, facilité d’accès à la France entière, y compris la région parisienne. Le statut de métropole permet à Orléans de garantir les meilleurs financements et services pour la collectivité, et surtout de développer son attractivité, pour y attirer des investisseurs et tout simplement des familles qui auront envie de s’y installer et grandir. Se mobiliser pour acquérir le statut de Métropole, c’est montrer aux institutionnels et au législateur que nous sommes un territoire qui aime entreprendre, qui sait donner envie, et saura accueillir les talents. »

Philippe Dupraz, directeur Centre Loire Suez

« Orléans, c’est avant tout une belle ville, des territoires et des ressources naturelles magnifiques, et de très belles entreprises qui s’y sont implantées et qui s’y sont développées. Hélas, on ne le sait pas suffisamment… Il est temps de faire rayonner Orléans ! Le statut de Métropole nous donnera enfin de la lisibilité et renforcera notre attractivité. Et surtout, devenir Métropole nous placera dans les 13 villes qui comptent en France. »

Alain Foulquier, directeur général de Forces Motrices

« Fort des atouts de notre territoire, de ses habitants et de sa situation géographique, nous devons faire le choix de nous tourner vers l’avenir avec ce formidable projet « Grand Orléans Métropole ». Il s’agit principalement d’améliorer notre attractivité en valorisant notre économie, en améliorant notre cadre de vie et notre enseignement supérieur.
Le GOM permettra d’avoir une vision d’ensemble afin de fonder les bases nécessaires de la mutation économique et sociale des prochaines années. »

Yann Jallerat, directeur général de Bebloom

 « POUR MA PART DE IL ME PARAÎT INDISPENSABLE QU’ORLÉANS PUISSE ÉVOLUER VERS UNE MÉTROPOLE. ORLÉANAIS DE NAISSANCE, DIRIGEANT DE PME, ANCIEN PRESIDENT D’ORLEANS LOIRET BASKET, AUJOURD’HUI, JE SUIS MOTIVÉ ET MOBILISÉ POUR QUE NOTRE TERRITOIRE DEVIENNE LE « GRAND ORLÉANS MÉTROPOLE ». L’ATTENTE EST TRÈS FORTE À TOUS LES NIVEAUX. CE TERRITOIRE A UN POTENTIEL ÉCONOMIQUE QUI NE DEMANDE QU’À SE DÉVELOPPER MALGRÉ UN DEFICIT DE VISIBILITÉ AU NIVEAU DU PLAN NATIONAL DEPUIS DE NOMBREUSES ANNÉES.
NOUS AVONS DES ATOUTS ÉCONOMIQUE CONSIDÉRABLES : LOGISTIQUE, COSMÉTIQUE, SANTÉ, PHARMACEUTIQUE, AGRO-ALIMENTAIRE, AGRICOLE, TOURISTIQUE,…, PROXIMITÉ DE PARIS (1 HEURE), DISPONIBILITÉS DES TERRAINS ; EN LIEN AVEC UNE MÉTROPOLE NOUS AVONS DES BESOINS LGV, DE PROFESSIONNELS DE SANTÉ, D’UN GRAND ÉQUIPEMENT DE SPECTACLES SPORTIFS,…  »

Christophe Dupont, Président de Forma Santé

« Depuis de nombreuses années je « milite » pour le développement économique du territoire (UDEL, French Tech, Lab’O …), donc  sur le terrain comme homme d’actions.
L’inscription d’Orléans dans le petit noyau des métropoles est vitale pour le rayonnement, l’attractivité et donc le développement économique. Ne pas y être, c’est synonyme de voir Orléans devenir ville dortoir de la région parisienne ! »

Pascal Grégoire, PDG d’IT&M Régions